Favoriser la résilience

Cette section du site Web comprend un diagramme illustrant les facteurs qui favorisent la résilience chez les jeunes et les stratégies que vous pouvez utiliser pour encourager et renforcer la résilience. Ce diagramme résume les résultats d’un nombre croissant de recherches, effectuées au cours des 25 dernières années, sur les qualités des jeunes qui sont résilients et les facteurs ayant une incidence sur la résilience. Une grande partie de ces recherches a été effectuée auprès de jeunes qui se sont épanouis malgré les situations difficiles dans lesquelles ils se trouvaient comme l’exclusion sociale, la pauvreté et la violence. Vous pouvez utiliser les résultats de ces recherches pour déterminer ce qui fonctionne bien pour les jeunes dans votre communauté et vous servir de ces forces afin d’apporter les modifications nécessaires.

Le diagramme de la résilience compte trois parties :

  1. Les « Conditions générales » (le cercle extérieur) représentent les conditions physiques, économiques, sociales et historiques générales qui déterminent les expériences que vivront les jeunes et leur degré de résilience. Un grand nombre de modèles portant sur la résilience ne tiennent pas compte de ces facteurs et, par conséquent, du rôle important que jouent les facteurs qui sont hors de notre contrôle sur la vie quotidienne des jeunes. Les préjugés et la discrimination exercent une grande influence sur ces facteurs. Lorsque les jeunes ont l’occasion de parler de ces facteurs et de tenter de les modifier, ils ont l’impression d’exercer un plus grand contrôle sur leur vie.
  2. Les « Facteurs de protections » (le cercle intérieur) regroupe huit facteurs présents dans le quotidien des jeunes qui affectent leur résilience.
  3. Les « Stratégies de résilience » (le centre du cercle) du diagramme représente le jeune, ainsi que les outils et les ressources dont il a besoin pour être résilient.

N’oubliez pas ! Il n’y a pas de formule exacte permettant de favoriser la résilience. Certains jeunes n’ont pas besoin que de quelques-uns de ces facteurs pour s’épanouir alors que d’autres éprouvent des difficultés même s’ils bénéficient des effets positifs de plusieurs de ces facteurs. En fait, il est possible que deux jeunes ayant vécu les mêmes expériences aient des degrés différents de résilience, car celle-ci dépend notamment des caractéristiques personnelles comme le tempérament et la santé physique. Lorsque vous utilisez le diagramme de la résilience, ne cherchez pas ce qui manque. Concentrez-vous plutôt sur les facteurs qui permettent aux jeunes d’obtenir de bons résultats et aidez les jeunes à miser sur ces forces.

Le diagramme de la résilience est adapté de l’anneau de la résilience de Worsley.

Le contenu de cette page vient des ressources affichées ici.