Facteur lié aux habiletés

Il faut avoir diverses habiletés pour être résilient et en santé, pour réussir dans la vie et pour jouer un rôle actif au sein de la communauté. Un élément important de toute stratégie visant à favoriser la résilience consiste à aider les jeunes à développer leurs compétences de vie et d’apprentissage, ainsi que leurs talents et leurs habiletés dans les domaines qui les intéressent.

Ces habiletés sont utiles en soi. En outre, leur développement contribue à la résilience des jeunes. Un grand nombre de jeunes éprouvent de la frustration pendant qu’ils développent de nouvelles habiletés. Ceux qui persistent malgré cette frustration acquièrent une attitude optimiste et une force de caractère qui peuvent les aider à relever les défis auxquels ils feront face à l’avenir. De plus, pendant qu’ils développent leurs habiletés, les jeunes ont l’occasion d’interagir avec des adultes qui les soutiennent et de nouer des relations positives. Enfin, ces habiletés font en sorte que les jeunes se sentent appréciés et respectés.

Stratégies permettant de renforcer ce facteur lié aux habiletés:

  • Adapter les milieux d’apprentissage à l’école et dans la communauté afin que les enfants ayant des différences sur le plan intellectuel, d’apprentissage ou des capacités physiques puissent en tirer pleinement.
  • Organiser des ateliers et des cours faisant appel à une approche axée sur l’apprenant comme le théâtre et d’autres activités afin d’aider les jeunes à se renseigner sur les compétences de vie et les habiletés d’apprentissage et à les mettre en pratique.
  • Donner l’occasion aux jeunes de prendre des décisions au sujet de leur vie de façon autonome et en groupe.
  • Donner des conseils aux jeunes ou leur fournir les services d’un mentor ou d’un entraîneur pour les aider à régler un problème ou un conflit.
  • Présenter aux jeunes un menu de stratégies positives leur permettant de composer avec les défis de la vie et de gérer leur stress.
  • Exposer les jeunes à diverses expériences d’apprentissage stimulantes à la maison, à l’école et dans la communauté.
  • Aider les jeunes à développer leurs talents et à faire ce qui les intéresse.
  • Célébrer les réalisations des jeunes.
  • Accepter les limites des jeunes et de les encourager à continuer

Réussites communautaires - Des jeunes unissent leurs efforts pour apporter des changements trophy, L’importance de comprendre les autres points de vue : faire une place à la « culture du skateboard » trophy

Compétences de vie

Les compétences de vie comprennent les habiletés personnelles, les habiletés interpersonnelles, ainsi que la pensée critique et créative qui aident les gens à vivre leur vie et favorisent leur santé et leur bien-être. Les habiletés personnelles accroissent la résilience des jeunes en les préparant à préserver leur santé mentale et leur bien-être. Les habiletés personnelles comprennent les suivantes :

  • La connaissance de soi : Ces habiletés aident les jeunes à se comprendre et à développer un concept de soi positif. Elles leur permettent également d’évaluer leurs forces et leurs faiblesses de façon réaliste, de suivre les progrès qu’ils accomplissent en vue de développer leurs habiletés, d’assumer la responsabilité de leurs gestes et de leur apprentissage, ainsi que de reconnaître leurs sentiments et les causes sous-jacentes.
  • Affirmation du caractère, capacité d’autoévaluation et capacité d’adaptation : Ces habiletés aident les jeunes à réagir face aux difficultés et d’apprendre à exercer un contrôle sur leur vie. Pour ce faire, ils doivent faire preuve de souplesse; d’utiliser les habiletés leur permettant de régler les problèmes, de gérer leur stress, de régler les conflits et de se détendre; d’avoir une attitude optimiste; d’exprimer leurs émotions; de demander de l’aide; et de gérer leur emploi du temps.

Les habiletés interpersonnelles aident les jeunes à avoir des interactions positives avec leurs pairs et d’autres personnes, à nouer des relations saines et à bien travailler au sein d’un groupe. Ces habiletés sont essentielles pour développer un sentiment d’appartenance et faire face au quotidien. Les habiletés interpersonnelles comprennent les suivantes :

  • Habiletés pour la communication (verbale et non verbale) : Ces habiletés permettent aux jeunes de recevoir et d’interpréter l’information que leur fournissent d’autres personnes (p. ex., écouter de façon active et observer les signaux non verbaux et le langage corporel, etc.) et de s’exprimer de façon efficace (i.e., rétroaction, affirmation de soi, négociation, refus).
  • Aptitudes sociales et habiletés à nouer des relations : Ces habiletés permettent de créer et de maintenir un réseau social solide, ainsi que d’apporter une contribution à la communauté (p. ex., respect et appréciation des différences, empathie et capacité de travailler en équipe, de régler les conflits et de faire preuve de leadership).

La pensée critique et créative (planification, traitement de l’information, capacité de tirer des conclusions et de présenter les résultats, réflexion et évaluation) est un aspect essentiel de la capacité des jeunes de relever les défis et de faire des choix plus sains. Les jeunes peuvent avoir recours à la pensée critique et créative pour régler les problèmes, prendre des décisions, se fixer des objectifs et tirer des leçons des expériences vécues.

Habiletés d’apprentissage

Les jeunes passent une grande partie de leur temps à étoffer leurs connaissances et à développer leurs habiletés. Les jeunes ayant de bonnes habiletés d’apprentissage règlent leurs problèmes de façon efficace, aiment apprendre, sont créatifs, souples, curieux et motivés, se fixent des objectifs et savent où ils s’en vont. De plus, ils sont prêts à connaître du succès, ce qui leur donne confiance augmente leur estime de soi et accroît leur résilience.

Chaque jeune a des capacités d’apprentissage qui lui sont propres. On entend par capacités d’apprentissage la façon dont les jeunes absorbent et appliquent l’information. Elles englobent l’intelligence innée, ainsi que les connaissances et les habiletés qu’ils développent grâce à l’éducation formelle et informelle (CAMH, 2007).

Facteur lié aux habiletés parascolaires

Les activités sportives, artistiques et culturelles et les autres passe-temps permettent aux jeunes de développer leurs habiletés et leur réseau social et de se rendre compte de leurs compétences. De plus, ils leur fournissent d’autres moyens de s’épanouir.