Facteur lié aux parents

Un grand nombre de personnes jouent un rôle parental auprès des enfants et des jeunes : les parents biologiques, les parents adoptifs, les beaux-parents, ainsi que les tuteurs. Sur cette page nous utilisons le terme « parent(s) » pour décrire toute personne qui élève et éduque des enfants et des jeunes.

On accorde une grande importance aux parents et à leur rôle. Les attentes des parents, la discipline qu’ils exercent, la qualité des liens ainsi que la communication avec les parents ou les tuteurs ont une incidence sur la résilience des jeunes. Toutefois, il ne faut pas oublier que sept autres facteurs ont également une influence sur la résilience des jeunes et que ces facteurs peuvent être renforcés si celui lié aux parents n’est pas assez développé.

Les parents contribuent à renforcer la résilience des façons suivantes :

Soutien émotionnel

  • L’amour, la chaleur humaine et l’intimité dont font preuve les parents.
  • Des liens émotifs étroits et positifs entre le jeune et ses parents.  
  • Les jeunes se sentent acceptés et respectés.

Communication

  • Une communication directe, ouverte et franche entre les parents et le jeune.
  • Les parents et le jeune peuvent parler de leur vie, de leurs difficultés et de leurs dilemmes. 
  • Il peut être difficile pour les parents de discuter honnêtement et ouvertement de certains sujets tels que la sexualité et la consommation d’alcool et d’autres drogues. Toutefois, les discussions portant sur les valeurs et les croyances, ainsi que les conseils et les mises en garde peuvent être bénéfiques aux jeunes.
  • Les parents peuvent communiquer calmement et sont capables de gérer leurs émotions. 
  • Une communication ouverte, la coopération et l’harmonie entre les parents, y compris ceux qui sont séparés ou divorcés.

Discipline constructive

  • Les parents ont des attentes élevées à l’égard des comportements des jeunes. Ils prennent des décisions après les avoir écoutés et les avoir consultés et exercent une discipline constructive.
  • Les parents surveillent les activités et les comportements des jeunes.
  • Les parents tiennent compte de l’indépendance, de la maîtrise de soi et de l’autonomie croissantes des jeunes afin de leur donner l’occasion d’exercer un contrôle de plus en plus grand sur leur vie, en toute sécurité, en bénéficiant de l’attention et du soutien de leur mère, de leur père ou de leurs deux parents.
  • Des limites claires établies par les parents et un style parental stable fondé sur des valeurs importantes. Un style autoritaire est idéal pour favoriser la résilience.

Participation

  • Les parents participent aux activités scolaires et autres activités qui sont importantes pour le jeune.
  • Les parents sont conscients des besoins et du tempérament de leur enfant. Ils comprennent à quel stade de développement il se situe et ils évaluent de façon réaliste ses forces et ses limites. 

Résilience parentale

  • Les parents résilients sont optimistes et sont satisfaits de leur vie. 
  • Ils sont fiables et cohérents, et ils sont en mesure de s’adapter facilement à de nouvelles situations. 
  • Ils se sentent capables de contrôler leur environnement ou d’exercer une influence sur celui-ci. 
  • Ils assument leurs responsabilités et s’intéressent au monde dans lequel ils vivent en participant à des activités confessionnelles ou en s’impliquant dans des causes reliées à la justice sociale, des causes écologiques ou autres. 
  • Les jeunes sont exposés à la manière dont leurs parents travaillent pour résoudre des problèmes et ont l’occasion d’en apprendre davantage au sujet des valeurs et attitudes familiales.

Stratégie permettant de renforcer le facteur lié aux parents :

  • Organiser des cours et des ateliers permettant aux parents d’enrichir leurs connaissances et d’améliorer leurs habiletés dans ce domaine.

Réussites communautaires - L’importance de comprendre les autres points de vue : faire une place à la « culture du skateboard » trophy, Renforcement des familles pour les parents et les jeunes trophy