Facteur lié à la famille

Il y a de nombreuses différences entre les familles en Ontario, que ce soit en ce qui concerne leur composition ou leur taille. La famille regroupe toutes les personnes qu’un jeune considère comme importantes en raison des liens étroits qu’il a noués avec elles. Elle comprend les personnes ayant un lien biologique avec le jeune, ainsi que celles qui estiment qu’elles font partie de sa famille.

La famille peut avoir une incidence sur la résilience, la santé, le bien-être et le développement des jeunes. Les familles qui sont résilientes et qui fonctionnent bien fournissent aux jeunes une identité positive, un sentiment d’appartenance et un environnement où ils peuvent s’épanouir. Il y a des différences entre les familles en ce qui concerne les défis qu’elles doivent relever, les ressources sociales et financières à leur disposition et la mesure dans laquelle elles relèvent les défis de la vie. Certaines familles portent un fardeau trop lourd et leurs ressources sont insuffisantes pour se concentrer pleinement sur l’épanouissement de leurs enfants.

Les éléments suivants renforcent le facteur lié à la famille :

  • Un sentiment d’appartenance au sein de la famille nucléaire et élargie.
  • Une ou plusieurs relations affectueuses et axées sur le soutien nouées avec un adulte important au sein de la famille qui n’est pas la mère, le père ou un des parents-substituts. Cela est particulièrement important lorsqu’une crise affecte le facteur lié aux parents ou que ce dernier est inadéquat.
  • Des attentes élevées et positives à l’endroit du jeune de la part de la famille étendue.
  • L’occasion de participer à la vie de la famille étendue et d’y apporter une contribution.
  • Un sentiment de responsabilité à l’égard des sentiments d’autrui et de leur estime de soi et le désir de respecter et de préserver les valeurs familiales.
  • Une identité familiale positive et le sentiment d’être apprécié au sein de la famille.
  • Le fait que plusieurs membres importants de la famille perçoivent le monde avec optimisme.
  • La capacité d’être soi-même, de prendre des risques et d’être créatif sans crainte de ne plus être accepté par la famille.
  • Avoir des traits de caractère qui sont appréciés par d’autres membres de la famille.
  • Avoir vécu une crise ou des moments difficiles avec d’autres membres de la famille.

Stratégie permettant de renforcer le facteur lié à la famille :

  • Faire participer les jeunes à des activités permettant de déterminer les valeurs, les forces et les rituels de la famille.