Facteur lié aux pairs

Les relations avec les pairs deviennent de plus en plus importantes à l’adolescence. Les relations avec les amis et d’autres pairs peuvent être une source de soutien social et procurer un sentiment d’appartenance aux jeunes. De plus, elles leur permettent de renforcer leurs habiletés interpersonnelles et de devenir plus mûrs. Les jeunes peuvent également nouer des liens avec le père et/ou la mère ou le ou les tuteurs de leurs amis. Ils bénéficient alors du soutien d’un plus grand nombre d’adultes.

Les éléments suivants renforcent le facteur lié aux pairs :

  • Le fait d’être accepté par le groupe de pairs et d’avoir un sentiment d’appartenance à ce groupe.
  • Les relations avec les pairs.
  • Une communication ouverte avec au moins un pair qui permet aux jeunes de parler honnêtement de leur situation personnelle.
  • La capacité de nouer et de conserver des liens d’amitié.
  • La capacité de gérer ses émotions en présence de ses pairs.
  • Le développement d’une identité de groupe à laquelle se greffent des normes sociales et un code de conduite. Cette identité permet aux membres du groupe d’être eux-mêmes sans crainte de ne plus être acceptés par les autres membres.

Stratégies permettant de renforcer le facteur lié aux pairs :

  • Utiliser des techniques de gestion de la classe qui tiennent compte de l’influence du groupe de pairs.
  • Éviter de mettre une étiquette négative aux groupes de jeunes.
  • Amorcer une discussion avec les jeunes sur les groupes de pairs et les dilemmes moraux.
  • Aider les jeunes à développer les compétences de vie qui leur seront utiles dans leurs relations avec leurs pairs.