Facteur lié à l’argent

La résilience des jeunes dépend notamment de la sécurité économique de la famille, ainsi que de leurs capacités de gagner de l’argent et de le gérer. Les jeunes doivent comprendre comment l’argent fonctionne. Ils doivent également développer une attitude saine à l’égard de l’argent et les habiletés nécessaires pour le gérer. Cela les aidera à développer un mécanisme de contrôle interne et à voir le monde avec optimisme.

Les éléments suivants renforcent le facteur lié à l’argent :

  • Les corvées et le fait pour le jeune d’accepter sa contribution à la famille.
  • Un emploi à temps partiel ou l’argent de poche que le jeune reçoit parce qu’il fait des corvées.
  • L’occasion de développer une morale du travail et des compétences améliorant l’employabilité, y compris une attitude positive à l’égard du travail, la capacité d’être ponctuel et le sens de l’organisation.
  • L’occasion de se renseigner sur la façon de faire des économies, la préparation d’un budget, les dépenses et la philanthropie et la possibilité de mettre en pratique les habiletés ainsi acquises.

Stratégies permettant de renforcer le facteur lié à l’argent :

  • Cours et ateliers de littéracie en matière financière.
  • Services aidant les jeunes à trouver et à conserver un emploi.
  • Communication franche sur les finances de la famille et participation à la préparation du budget.
  • Possibilités d’emploi axées sur les jeunes, y compris les placements dans le cadre d’un programme d’éducation coopérative et les stages.
  • Occasions de contribuer au fonctionnement des finances domestiques.