Stratégies de résilience

Les jeunes résilients font appel à trois ensembles d’outils pour les aider à s’adapter au stress auquel ils sont confrontés, à tirer parti des expériences éprouvantes, et à être plus forts et mieux préparés pour gérer les problèmes dans l’avenir. 

J’ai

  • des personnes autour de moi en qui j’ai confiance et qui m’aiment, quoi qu’il arrive.
  • des personnes autour de moi qui me fixent des limites afin que je sache quand je dois m’arrêter pour éviter les ennuis et les dangers.
  • des personnes autour de moi qui me montrent, par leur exemple, comment bien faire les choses.
  • des personnes autour de moi qui veulent que j’apprenne par moi-même.
  • des personnes autour de moi qui me viennent en aide quand je suis malade, en danger ou que je dois apprendre quelque chose.

Je suis

  • une personne que les gens peuvent aimer.
  • heureux quand je fais de bonnes choses pour quelqu’un et que je m’intéresse à ce qu’il vit.
  • respectueux envers moi-même et autrui.
  • prêt à assumer la responsabilité de mes gestes.
  • persuadé que les choses vont s’arranger.

Je peux

  • parler à quelqu’un de ce qui me fait peur ou me dérange.
  • trouver des façons de régler mes problèmes.
  • me maîtriser quand j’ai envie de faire quelque chose de mal ou de dangereux.
  • déterminer quand c’est un bon moment pour parler à quelqu’un ou passer à l’action.
  • demander à quelqu’un de m’aider si nécessaire.

Les jeunes ont besoin d’outils provenant d’au moins deux de ces catégories pour être résilients. Les facteurs et les conditions faisant partie de l’anneau extérieur et de l’anneau intermédiaire de la Carte de résilience aident les jeunes à acquérir ces outils.

*Source: Traduction adaptée de Grotberg, E. H. (n.d.) A Guide to Promoting Resilience in Children: Strengthening the Human Spirit.  resilnet.uiuc.edu/library/grotb95b.html.